Psychologue du Travail Portail d'informations sur la psychologie du travail

7déc/09Off

Formation

Le titre de psychologue est accordé aux diplômés d'un bac+5 universitaire (ou délivré par l'École des Psychologues Praticiens (EPP)).

Les études menant au diplôme nécessitent l'obtention d'une Licence de psychologie (niveau L3 = Bac+3), puis d'un Master Professionnel (niveau M2 = Bac+5).  Un Master Recherche, accompagné d'un stage professionnel de 14 semaines donne également le titre de Psychologue.

La désignation "psychologue du travail" renvoie à une spécialisation du parcours universitaire sur les thématiques actuelles du monde du travail. Diverses spécialisations proposées par les Unités de Formations et de Recherches universitaires sont possibles.

Le psychologue du travail peut ainsi apporter son expertise dans plusieurs champs d'intervention tels que :

le développement et le changement organisationnel (analyse des besoins, élaborations d'outils...), la sélection des ressources humaines (tests de recrutement, entretiens...), la formation et l'orientation professionnelle (conseils à l'emploi, plan de carrière, GPEC...), la santé et sécurité au travail (ergonomie, l'amélioration des conditions de travail).


Le titre de psychologue est relatif à des connaissances, des compétences, et surtout des qualités et capacités développées au cours de la formation.

Le psychologue détient un titre sanctionné par un diplôme. Ce titre ne définit pas son activité, de nombreux psychologues exercent à des fonctions autres, par ex : conseiller professionnel, intervenant en prévention des risques, formateur...

Print this post
7déc/09Off

L’Absentéisme et le Présentéisme

L’absentéisme est une conduite qui se caractérise par des absences régulières sur le lieu de travail pendant une période donnée.

L’absentéisme est déterminé par de nombreux facteurs (maladie, situation familiale incompatible, implication dans les activités hors-travail...) dont certains clairement identifiés comme psycho-sociaux (insatisfaction au travail, pressions de l'organisation, éthique personnelle...).

Le présentéisme est le fait d’être présent. Le taux de présentéisme représente le nombre de présents effectifs rapporté au nombre de présents attendu (inférieur ou égal à 1). Ce taux est complémentaire du taux d’absentéisme (TA+TP=1).

Le surprésentéisme est le fait réaliser des heures supplémentaires sans rémunération (plus de 50% des salariés français seraient concernés)

Sources :

L'Express, n°2889, p.142
www.contre-visite-medicale.com
http://fr.wikipedia.org/wiki/Absent%C3%A9isme

-------------------------------------------------------------------------------------------------

L'absentéisme représente aujourd'hui (avec les suicides sur le lieu de travail) les symptômes les plus facilement observables pour révéler un dysfonctionnement organisationnel, ainsi qu'une souffrance groupale et/ou individuelle.

L'absentéisme a un coût conséquent pour l'entreprise puisqu'il faut pouvoir pallier à une charge de travail alors même que les ressources individuelles sont amenuisées (conception rationaliste du travail). Un absent doit être remplacé, la personne qui le remplace n'est alors plus productive à son poste d'origine...

Print this post
Page 3 of 3123